mardi 10 avril 2018



Il n'y a pas que les textes juridiques dans la vie....un peu de poésie vous fera peut-être du bien.
Soyez indulgent, la petite Mésange du Querry est bien petite face aux éléments naturels. Mais... elle saura tenir le cap dans la tempête administrative !

La Dame de Bourgenay

Aux naufragés du Cistude

Sur Bourgenay hurle la tempête
Roule la grande houle d'Ouest, force sept.
La brume descend, arrive la nuit ?
Déjà la silhouette de la capitainerie s'enfuit
Et seuls clignotent sur le port
A tribord et babord, les feux apocopes,
Vert, rouge, regards de cyclope,

Eternels veilleurs, conjureurs de sort.
Y répond, au loin, le phare des Barges
Sur la jetée, une sculpture fixe le large.
De Jean-Michel Solves naquit cette coque de fer.
Cette sinistre épave semble le ciel implorer
Et comme une main surgit des structures démembrées.
Seul se dresse l'artimon, tel un fier amer.

C'est Charlotte Flandrine de Nassau.
La Princesse attend à bord de son vaisseau.
Abbesse de Sainte-Croix en Poitiers,
Non loin de Saint-Jean d'Orbeistier,
Prés de Talmont, elle fut naufragée
Et son corps, à la Mine par la mer rejeté.

En ce lieu, selon son voeu, depuis 1631, un oratoire
Dédié à Marie célèbre à jamais la mémoire.
"Bord, je noie" le nomma-t-elle en ce terrible naufrage,
Mais Bourgenay, il devint et fut consacré ainsi par l’usage.
C'est seulement depuis 2003 que bardée de fer
Elle fixe continuement les fonds verdâtres de son enfer.

Navigateur, de cette figure hiératique
D'une oraison attend quelque viatique.
De la Dame de Bourgenay, implore la sollicitude,
Sois prudent et songe aux naufragés du Cistude.

La Mésange du Querry-Pigeon

                        


Inspiré de Contes et légendes du canton de Talmont-Saint-Hilaire,
Jean-Loïc LE QUELLEC

Geste éditions 1996


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boire un pot ou prendre la tasse ? Journée chargée   pour les habitants du Querry-Pigeon le samedi 23 juin ! Le même jour, deux rendez...