jeudi 14 juin 2018

Une mésange ne fait pas le printemps !


Triste temps rue des Mésanges. Mais c'est pire ailleurs et nous avons une pensée pour les sinistrés des intempéries.

Nous ne sommes pas inondés, pourtant le sol argileux est propice à ce genre de mésaventures. Sans doute, la présence de l'espace vert et de territoires non bétonnés servent de régulateurs, autant que faire se peut.

Une occasion de plus pour rappeler  notre attachement aux espaces verts. Non seulement ils ne sont pas constructibles en droit civil, et il ne le sont pas non plus en géographie climatique.

Pourtant cet espace attire ! Une de nos Mésanges du Collectif n'aurait-elle pas vu récemment une "personne municipale" et (semble-t-il ) occupée à recenser les..... ARBRES ? Une Mésange optimiste imagine volontiers que ce soit dans le but d'en planter d'autre. Une Mésange pessimiste craindrait un possible arrachage...

Notre espace vert attire ! Ne chuchote-t-on pas dans nos nids douillets que nous aurions la visite d'un grand homme ? Non, nous ne sommes pas à Jard ni à Saint Vincent et il n'existe qu'une seule  Maison de Clemenceau. Ce n'est donc pas une possible visite présidentielle.

Il s'agirait seulement d'un homme grand (admirons la langue française qui avec l'inversion des mêmes mots change de champ sémantique). Mais c'est quand même un honneur que d'apprendre la possible visite de Monsieur le Maire. Oui, dans notre quartier !!!

Mais.... oublie-t-on que parmi les Mésanges locales, il y a beaucoup d'oiseaux migrateurs ? Et ne sait-on pas que les nids sont surtout occupés en Juillet et Août ? Dans les résidences secondaires des Mésanges, celles qui contribuent aux finances locales, spécialement la taxe d'habitation.

Programmer une visite en sachant qu'il y a peu de Mésanges aux nids, c'est soit :
une erreur d'agenda
une volonté manifeste d'ignorer une catégorie de Mésanges

L'erreur est humaine. Tout le monde n'a pas une cervelle d'oiseau. 

Nous, le collectif des Mésanges demandons le report de la visite municipale (on parle du 23 juin) à une date plus favorable pour rencontrer le maximum de résidents, c'est à dire juillet et août.

Nous seront ravies, nous les Mésanges, de recevoir notre Edile, non au pot de l'amitié, mais au picorage des idées.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boire un pot ou prendre la tasse ? Journée chargée   pour les habitants du Querry-Pigeon le samedi 23 juin ! Le même jour, deux rendez...